Georg Baselitz Remix

baselitz-remix-1.JPG

Dans “Les Syllogismes de l’Amertume”, Cioran jette à la face du Vieux Monde: C’est en vain que l’Occident se cherche une agonie digne de son passé. La phrase est somptueuse, le propos désespéré! Après ça, vous avez le choix entre le suicide et le Club Méd. Sauf que Cioran c’est trompé! La preuve?

La galerie Thaddaeus Ropac présente une grande exposition. Allez-y, laissez tout, abandonnez vos soucis, quittez vos angoisses et allez prendre un cours de jeunesse, une belle leçon de volonté: Herr Professor Baselitz, pour son septantième anniversaire, honore Paris de sa présence! C’est de la joie pure et grave, une affirmation de l’être, des dessins peints et des peintures dessinées, des traits lumineux…

Le Maître allemand a repris ses oeuvres de jeunesse, celle qui ont fait scandale, quelques uns de ses grands thèmes. Il les a reprises a partir de photos, les a re-peintes, re-dessinées hic et nunc. Des oeuvres solaires, allant du soleil de midi à celui de minuit, du soleil jaune de l’enfance au soleil noir qui brille encore à minuit pour quelques uns d’entre nous, fidèlement.

__________________________________________

L’éditeur Milarépa Bacot nous a envoyé le texte qui suit en tant que commentaire à notre post précédent. La qualité de l’écriture et le niveau de la réflexion nous ont décidé de transformer son commentaire en post. Nous l’éditons accompagné d’images qui s’affrontent – ou qui semblent s’affronter. Méfiez-vous! C’est un texte sans innocence, le texte d’un dandy, élégant et réactionnaire comme il sied…

Avant de lui laisser la parole (écrite), que Milarépa me permette de poser cette question:

Et si l’Urinoir était une mise en garde?

Bonne lecture.

Serghei Litvin Manoliu, D0010

Serghei Litvin Manoliu - Go Baselitz - 2006 new york

Évoquer Duchamp, comme le faisait Christian Berst dans un autre post, c’est naturellement parler de « l’urinoir » et de la pensée qu’il incarne. Oui, l’urinoir me parait être emblématique du commencement de l’art contemporain. Oeuvre qui donne le vertige tant elle rend caduque les habituels critères de jugement de l’art (savoir-faire, beauté…). Le champ de l’art, en s’affranchissant alors des pratiques, s’est soudainement tellement élargi qu’il semble ne plus connaitre de limite. Tout peut désormais faire art.

marcel-duchamp-1.jpg

Par effet de contraste le dessin, en exigeant un savoir-faire devenu obsolète, semble incapable de s’inscrire dans cette histoire. L’art contemporain nait avec la mort du dessin.

Et pourtant. L’apparition récente du terme « dessin contemporain », parce qu’il traduit un concept qui paraît proprement impossible, focalise bien des attentions. Ce chiasme semble indiquer que quelque chose d’inattendu et de nouveau se passe.

baselitz-remix-3.JPG

Dans cette perspective, poser la question du commencement de l’art contemporain sur un site consacré au dessin est loin d’être innocent. Une habile façon, en contextualisant « l’art contemporain » dans l’histoire, de révéler sont aspect circonstanciel, et suggérer l’existence d’autres possibles…

Peut-être ne s’agit-il pas d’un nostalgique et stérile « retour au dessin », mais bien que la passionnante histoire de l’art est à nouveau en train de s’écrire. Le « dessin contemporain », pour exister, impose de redéfinir le concept de l’art, et donc dépasser l’« art contemporain ». Cela repose sur la capacité du dessin à nous proposer des oeuvres qui soient radicalement du XXIème siècle.
Et bien, voyons les oeuvres maintenant…

Milarépa Bacot, éditeur

baselitz1.JPG

Georg Baselix Remix est un événement qu’il ne faut rater à aucun prix!

Parlez en autour de vous: vous rendez vos amis heureux.

Transmettez ce lien: http://www.blogdudessin.com/georg-baselitz-remix/

Laissez-nous vos commentaires.

D0010 attend vos réactions et toutes vos émotions!

Et créez des liens depuis vos blogs et vos sites; merci!